P.E.N Club Français
FRANCE INTERNATIONAL FRANCOPHONIE LIENS PRIX & CONCOURS PARTENARIATS LA LETTRE NUMERIQUE

LE PEN PROTESTE CONTRE LA CONDAMNATION DE L’ÉCRIVAIN TURC MUSTAFA BALBAY

mercredi 14 août 2013

34 ans et huit mois de prison : c’est à quoi vient d’être condamné l’écrivain turc Mustafa Balbay, l’un des accusés du procès Ergenekon. Journaliste, Mustafa Balbay était chef du bureau d’Ankara du journal Cumhuriyet quand il a été arrêté en mars 2009. Il est par ailleurs l’auteur d’une trentaine de livres. Comme à ses co-accusés, on lui reproche d’avoir comploté pour renverser le gouvernement. Il a été condamné au terme d’un procès que PEN International juge ne pas avoir répondu aux normes internationales d’équité. Les charges contre Mustafa Balbay comprennent des notes, enregistrements et documents qui sont simplement, se défend-il, des produits de son activité de journaliste.

La première vague d’arrestations dans le cadre de la lutte contre le "complot" Ergenekon avait frappé, note PEN International, des miltaires et agents de sécurité. Mais la répression s’est étendue à de nombreux écrivains et universitaires dont les écrits critiquaient le parti au pouvoir, l’AKP. Lors du prcès, de nombreux autres écrivains et intellectuels ont été condamnés à de lourdes peines.

Le PEN Club français joint sa protestation à celle de PEN International, qui dénonce les conditions du procès, et appelle les autorités turques à "relâcher immédiatement et sans condition quiconque a été condamné pour avoir seulement exprimé leur point de vue".

Derniers articles de la rubrique :

La suite : 0 | 10