Le PEN Club français demande l’abandon immédiat de la procédure pénale engagée contre le Comité de Transition mis en place la semaine dernière par l’opposition en Biélorussie. Celui-ci compte parmi ses membres Svetlana Alexievitch, Prix Nobel de Littérature 2015 et présidente du PEN de Biélorussie. Voix dissidente majeure et l’une des figures tutélaires de ce Comité de Transition, elle était convoquée le mercredi 26 août 2020 par la police pour un interrogatoire. L’écrivaine risque cinq ans de prison pour atteinte à la sécurité nationale.
Le PEN Club français proteste vigoureusement contre la répression brutale et les arrestations d’opposants en Biélorussie qui ont suivi l’élection présidentielle du 9 août dernier. Ce sont de graves atteintes à la liberté du peuple biélorusse d’exprimer pacifiquement son désaccord avec Alexandre Loukashenko.

Le PEN Club français suit avec la plus grande vigilance l’évolution de la situation en Biélorussie et exprime son soutien au peuple biélorusse en lutte pour la reconnaissance de ses droits légitimes.


Emmanuel Pierrat, Président du PEN Club français
Michèle Gautard, Présidente du Comité pour la défense des écrivains persécutés, PEN Club français
Cécile Oumhani, Membre du Comité pour la défense des écrivains persécutés, PEN Club français

English version | August 26th 2020

The French PEN asks for an immediate drop of the criminal proceedings launched against the Coordination Council set up last week by the opposition in Belarus. Among its members is Svetlana Aleksievitch, Nobel Prize of Literature winner in 2015 and President of Belarusian PEN. A major dissenting voice and one of the figureheads of this Coordination Council, she was summoned on Wednesday August 26th 2020 to be questioned by the police. The writer faces a five-year jail sentence for breaching national security. The French PEN strongly protests against the brutal repression and the arrest of opponents that followed the presidential election on last August 9th . Those are profound violations of the right of the Belarusian people to express freely their peaceful disagreement with Alexander Loukashenko.
The French PEN will follow with the closest attention the developments of the situation in Belarus and expresses its support to the Belarusian people fighting for the recognition of their legitimate rights.


Emmanuel Pierrat, President of the French PEN
Michèle Gautard, President of the Writers in prison Committee, French PEN
Cécile Oumhani, member of the Writers in prison Committee, French PEN