TRIBUNE. Par Cécile Oumhani, membre du PEN Club et du Parlement des Ecrivaines Francophones.

L’intégralité de la tribune du Nouvel Obs est à retrouver ici