Une vague de répression contre la presse au Nicaragua

    Le PEN Club français estime urgent de diffuser les dernières informations qui lui parviennent de « Eye On Nicaragua », Observatoire international créé par les PEN International, Américain, Argentin et le PEN San Miguel de Allende, qui réunit les documents et faits de censure qu’exerce le gouvernement du Nicaragua. La liberté d’expression y est une fois de ... Lire la suite

    La répression des bahá’ís en Iran s’accentue : même les morts ne peuvent reposer en paix

    Courant avril 2021, les bahá’ís de Téhéran se sont vu imposer deux choix impossibles pour leurs inhumations. Le premier, d’enterrer leurs morts au-dessus d’une fosse commune où reposeraient des centaines, voire des milliers de dépouilles enfouies à la va-vite après les exécutions sommaires des débuts de la révolution iranienne. Cette fosse hautement symbolique, située à ... Lire la suite

    Alerte sur la situation en Biélorussie

    Communiqué de presse  26 mai 2021
    Détournement d’avion : le Pen club français dénonce une nouvelle entorse à la liberté d’expression du gouvernement Bélarus.

    Le Pen club français  se joint  au  Pen  international et au Pen Belarus pour dénoncer avec la plus extrême vigueur l’acte de piraterie  aérienne  du  gouvernement Bélarus qui a conduit dimanche à ... Lire la suite

    Notre soutien au Pen iranien

    Le PEN Club français en solidarité avec le Centre en exil du PEN Club iranien

    Le PEN Club iranien en exil lance une alerte sur la situation des auteurs iraniens et les graves atteintes aux droits humains, qui appelle une mobilisation urgente et soutenue de la part de l’ensemble des PEN Clubs. Dans la vague de ... Lire la suite

    Colombie

    Le Pen Club français s’élève avec vigueur contre la violente répression qui frappe la population colombienne.

    En l’espace de dix jours, on compte déjà 46 morts, 1500 personnes emprisonnées, un millier de disparus… (Force est de constater que les médias français rendent pour l’instant peu compte de cette situation).

    Ces violences sont la réponse donnée par le ... Lire la suite

    Ahmet Altan libéré

    ActuaLitté annonce ce 15 avril que l’écrivain et journaliste turc, Ahmet Altan, a finalement obtenu gain de cause par décision du haut tribunal turc et a été libéré.

    Son emprisonnement avait été pointé du doigt par la Cour européenne des Droits de l’Homme.

    C’est dire si le Pen Club qui l’avait nommé Citoyen d’honneur (comme Aslı Erdoğan), ... Lire la suite

    Autre pays, autres mœurs mais toujours chasse aux sorcières et censure…

    Le Pen Club français soutient Nadia Geerts, enseignante, essayiste et chroniqueuse à l’hebdomadaire français Marianne, récipiendaire du Prix international de la laïcité 2019.

    Nadia Geerts, professeur de philosophie et essayiste, auteur de plusieurs ouvrages : « Fichu voile en 2010, « Dis, c’est quoi le féminisme » en 2017, « Tolérance ? Diversité ? Laïcité ! » En 2019 et surtout le très bel ... Lire la suite

    Communiqué du PEN Club sur l’assassinat de Samuel Paty

    Samuel Paty, professeur d’Histoire-Géographie a été assassiné puis décapité pour avoir enseigné la liberté d’expression comme le programme de 4ème le demande. Il avait fait réfléchir ses élèves du collège du Bois-d’Aulne, à Conflans-Sainte-Honorine, sur la notion de blasphème à partir de caricatures de Charlie Hebdo.

    Il est le second enseignant assassiné par un meurtrier islamiste, après ... Lire la suite

    Notre dernier communiqué : Une vague de répression contre la presse au Nicaragua


    12 juin 2021

    Le PEN Club français estime urgent de diffuser les dernières informations qui lui parviennent de « Eye On Nicaragua », Observatoire international créé par les PEN International, Américain, Argentin et le PEN San Miguel de Allende, qui réunit les documents et faits de censure qu’exerce le gouvernement du Nicaragua. La liberté d’expression y est une fois de plus menacée.

    Plus de 30 journalistes inquiétés par les autorités

    Le 2 juin dernier la police a perquisitionné la maison de la journaliste Cristiana Chamorro, candidate à la prochaine élection présidentielle. Le 7 elle a été arrêtée et privée de communications. La police a embarqué portables et ordinateurs ainsi qu’un grand nombre de documents, alléguant un blanchiment d’argent. Pendant l’intervention, la police anti-émeutes a interdit l’accès aux journalistes, plusieurs ont été physiquement agressés.

    A la suite de quoi, plus d’une trentaine de journalistes et de propriétaires de médias indépendants ont été convoqués pour témoigner contre Cristiana Chamorro ; parmi eux des journalistes aussi connus qu’Álvaro Navarro, directeur du media en ligne Artículo 66, Patricia Orozco, ancienne rédactrice en chef de l’émission de radio Onda Local, Juan Lorenzo Hollman, secrétaire du comité directeur du quotidien La Prensa, ainsi qu’Eduardo Enríquez, rédacteur en chef du même journal. Tous ces journalistes ont défendu la déontologie de leur profession et ont accusé le gouvernement de vouloir les impliquer à tort dans le seul but de disqualifier Cristiana Chamorro et d’intimider tout média susceptible de critiquer le gouvernement.

    Des personnalités culturelles bien connues au Nicaragua n’ont pas échappé à l’escalade répressive. C’est le cas notamment de l’écrivain Sergio Ramírez, lauréat du Prix Cervantès en 2017. On l’a soupçonné, en tant que représentant légal de la Fondation Luisa Mercado, petite fondation à but culturel, d’être en accointance avec la Fondation Violeta Barrios de Chamorro ; il a assuré qu’il n’organisait que des projets en accord avec la législation. Pour le même faux motif, Andrea M. Del Carmen, responsable programmatique du PEN Club Nicaragua, a dû répondre de ses activités pourtant parfaitement légales.

    Il est clair que, dans le contexte des prochaine échéances électorales, le président Daniel Ortega accentue sa politique d’intimidation et de répression. Au niveau diplomatique, tous les gouvernements démocratiques, et au niveau culturel, toutes les associations parmi lesquelles les PEN Club, doivent jouer leur rôle tant à l’échelon d’Amérique latine qu’international et national, pour généraliser la prise de conscience et accentuer la pression contre la politique de répression qui se perpétue au Nicaragua.


    • La répression des bahá’ís en Iran s’accentue : même les morts ne peuvent reposer en paix

      Courant avril 2021, les bahá’ís de Téhéran se sont vu imposer deux choix impossibles pour leurs inhumations. Le premier, d’enterrer leurs morts au-dessus d’une fosse commune où reposeraient des centaines, voire des milliers de dépouilles enfouies à la va-vite après les exécutions sommaires des débuts de la révolution iranienne. Cette fosse hautement symbolique, située à ... Lire la suite

    • Alerte sur la situation en Biélorussie

      Communiqué de presse  26 mai 2021
      Détournement d’avion : le Pen club français dénonce une nouvelle entorse à la liberté d’expression du gouvernement Bélarus.

      Le Pen club français  se joint  au  Pen  international et au Pen Belarus pour dénoncer avec la plus extrême vigueur l’acte de piraterie  aérienne  du  gouvernement Bélarus qui a conduit dimanche à ... Lire la suite

    • Notre soutien au Pen iranien

      Le PEN Club français en solidarité avec le Centre en exil du PEN Club iranien

      Le PEN Club iranien en exil lance une alerte sur la situation des auteurs iraniens et les graves atteintes aux droits humains, qui appelle une mobilisation urgente et soutenue de la part de l’ensemble des PEN Clubs. Dans la vague de ... Lire la suite

    • Colombie

      Le Pen Club français s’élève avec vigueur contre la violente répression qui frappe la population colombienne.

      En l’espace de dix jours, on compte déjà 46 morts, 1500 personnes emprisonnées, un millier de disparus… (Force est de constater que les médias français rendent pour l’instant peu compte de cette situation).

      Ces violences sont la réponse donnée par le ... Lire la suite

    • Pen Québec nous transmet ces messages :

      Facebook

      #WorldPressFreedomDay : PEN International se souvient des journalistes qui ont perdu la vie et de ceux qui sont ciblés dans la poursuite de leur travail. L’organisation présente le cas d’Idris Saïd «Abba Arre» (Érythrée), de Daphne Caruana Galizia (Malte), de Kalúa Salazar (Nicaragua) et de Maria Ressa (Philippines) et lance un appel à ses ... Lire la suite

    • Le comité France de soutien à Maâti Monjib nous a transmis ce communiqué concernant Omar Radi


      Ce 27 avril, le journaliste Omar Radi est de nouveau convoqué devant le tribunal de Casablanca dans le cadre de son procès politique déguisé en procès de droit commun. En effet, parce qu’il mène des enquêtes journalistiques dérangeantes, il est accusé d’atteinte à la sûreté intérieure et extérieure de l’État, espionnage, viol et attentat à ... Lire la suite

    • Ahmet Altan libéré

      ActuaLitté annonce ce 15 avril que l’écrivain et journaliste turc, Ahmet Altan, a finalement obtenu gain de cause par décision du haut tribunal turc et a été libéré.

      Son emprisonnement avait été pointé du doigt par la Cour européenne des Droits de l’Homme.

      C’est dire si le Pen Club qui l’avait nommé Citoyen d’honneur (comme Aslı Erdoğan), ... Lire la suite

    • Antoine Spire rend hommage à Gil Jouanard

      Gil Jouanard est décédé le 25 Mars ; il fut un écrivain et poète remarquable en même temps qu’un passeur de culture engagé. Je l’ai retrouvé chaque année depuis les années 1990 jusqu’aux années 2000 pour les débats littéraires que nous organisions ensemble à Montpellier.

      Sa jeunesse fut mouvementée auprès d’une mère fantasque et imprévisible ; ... Lire la suite

    • Autre pays, autres mœurs mais toujours chasse aux sorcières et censure…

      Le Pen Club français soutient Nadia Geerts, enseignante, essayiste et chroniqueuse à l’hebdomadaire français Marianne, récipiendaire du Prix international de la laïcité 2019.

      Nadia Geerts, professeur de philosophie et essayiste, auteur de plusieurs ouvrages : « Fichu voile en 2010, « Dis, c’est quoi le féminisme » en 2017, « Tolérance ? Diversité ? Laïcité ! » En 2019 et surtout le très bel ... Lire la suite

    • Dante à l’épreuve de la «Cancel culture»
      Le Pen Club et des associations culturelles franco-italiennes prennent position

      Qui aurait cru que 700 ans après sa mort, Dante passerait sous les fourches caudines du « politiquement correct » et de son nouvel avatar : la Cancel Culture. Et qui plus est le jour le 25 mars, rebaptisé pour l’occasion Dantedi.

      C’est un éditeur néerlandais qui a mis le ... Lire la suite

    • Maâti Monjib est libre !

      Maâti Monjib dont nous avions pris la défense et qui était emprisonné pour de prétendues fraudes et atteintes à la sécurité de l’Etat marocain vient d’être libéré.

      Le pen club français se réjouit de cet événement auquel il avait voulu contribuer pour sa part.

      Bien sûr, les autorités marocaines lui ont enlevé son passeport et lui ont ... Lire la suite

    Retrouvez nos communiqués par thèmes :